DANS UN CONTEXTE SANS PRÉCÉDENT POUR LE MONDE AGRICOLE, LIDL REVALORISE LE PRIX DU LAIT DE CONSOMMATION ET PASSE À 475€/1000L PRIX DE BASE POUR LES PRODUCTEURS DE LA COOPÉRATIVE SODIAAL SOIT 490€/1000L TOUTES PRIMES CONFONDUES

28.09.2022 12:00:00 | Rungis

DANS UN CONTEXTE SANS PRÉCÉDENT POUR LE MONDE AGRICOLE, LIDL REVALORISE LE PRIX DU LAIT DE CONSOMMATION ET PASSE À 475€/1000L PRIX DE BASE POUR LES PRODUCTEURS DE LA COOPÉRATIVE SODIAAL SOIT 490€/1000L TOUTES PRIMES CONFONDUES

FACE AUX DIFFICULTÉS INÉDITES RENCONTRÉES PAR LES ACTEURS DE LA FILIÈRE LAITIÈRE, L’ENSEIGNE LIDL ET LA COOPÉRATIVE LAITIÈRE SODIAAL* RENOUVELLENT LEUR ENGAGEMENT POUR LA REVALORISATION DE LA FILIÈRE LAITIÈRE AVEC UNE VOLONTÉ COMMUNE : ASSURER UNE PLUS JUSTE RÉMUNÉRATION DES ÉLEVEURS DANS UN CONTEXTE ECONOMIQUE TENDU.

Lidl France s’engage à augmenter le prix payé aux éleveurs sur le lait de consommation à 475€/1000L prix de base, soit 490€/1000L toutes primes confondues. Cette hausse du prix du lait s’applique sur l’ensemble du lait de consommation Orlait vendu sous la marque de distributeur Envia dans les 1 580 supermarchés Lidl en France.

La coopérative SODIAAL, première coopérative laitière française regroupant 10 600 exploitations et représentant 17 000 producteurs français, s’engage à reverser ce montant en intégralité aux éleveurs et à afficher en toute transparence son paiement du lait. Aujourd’hui plus que jamais, Lidl, accompagnée ici par la Coopérative Sodiaal, réaffirme son souhait de soutenir les agriculteurs et de leur assurer une rémunération plus juste. Cet engagement sur le long terme n’est pourtant possible qu’à deux conditions :
• Les acteurs doivent agir en totale transparence pour préserver la confiance et s’inscrire dans une action pérenne,
• L’ensemble des prix du lait du marché doivent évoluer dans le sens d’une meilleure rémunération des éleveurs.

DANS LE CAS OÙ CES 2 CONDITIONS NE SONT PAS RESPECTÉES, LES EFFORTS MENÉS PAR LIDL ET LA COOPÉRATIVE SODIAAL SERONT VAINS ET NE POURRONT S’INSCRIRE DANS LA DURÉE.
« Nous sommes heureux de la réactivité de Lidl, qui s’engage à nouveau à côté de nos éleveurs dans un contexte inflationniste inédit, aggravé par la sécheresse de cet été. Lidl a pris la mesure des difficultés de la filière et du lait de consommation en répondant à nos demandes sur la matière première agricole et sur la matière industrielle. », soutient Damien Lacombe, Président de SODIAAL UNION.

« La distribution doit s’engager aux côtés des industriels pour permettre aux éleveurs de traverser cette crise de façon plus sereine. C’est une ligne directrice que nous suivons déjà depuis plusieurs années. Pour cela, il est nécessaire de faire disparaître le lait 1er Prix, qui ne permet pas de rémunérer correctement les éleveurs. Les vaches 1er Prix n’existent pas, c’est la raison pour laquelle j’appelle tous mes concurrents à mettre fin au lait 1er Prix. Il est de notre devoir à tous de contribuer à une meilleure rémunération des producteurs, à la hauteur de leurs efforts quotidiens », déclare Michel Biero, Directeur Exécutif Achats LIDL.

*Sodiaal signe cet accord au nom d’Orlait et de toutes ses coopératives associées (Terre de l’Ouest, Eurial, LactUnion Prospérité Fermière, Terra lacta, Sodiaal).

Contact presse

Isabelle Schmidt
contactpresse@lidl.fr
01 56 71 37 26

Catégories


Partager

Autre média
Voir plus