NOTRE STRATÉGIE

Contexte

Notre activité génère des déchets, dont il faut distinguer : ceux liés par exemple au conditionnement ou encore au transport des produits dans des conditions qui garantissent leur qualité pour les clients et ceux liés à une mauvaise gestion induisant du gaspillage, pouvant être évités. Lidl est consciente qu’il est de sa responsabilité de minimiser le gaspillage alimentaire dans ses supermarchés, de réduire les excédents d’emballages et de favoriser la revalorisation des déchets qui ne peuvent être évités.

Nos objectifs

Dans le cadre de sa stratégie « REset Plastic » (voir ci-dessous), Lidl est engagée à horizon 2025 pour :

%

Rendre 100% des emballages* aussi recyclables que possible

%

Utiliser 20% de plastique en moins (par rapport à 2018)

%

Utiliser 20% en moyenne de plastique recyclé dans ses emballages*

*Objectifs suivis sur nos produits de marque propre.

Notre approche 

Notre approche pour favoriser la conservation des ressources s’articule en 3 temps :

1.Lutter contre le gaspillage alimentaire 

Limite du gaspillage de produits périssables

Lidl œuvre principalement grâce aux dispositifs « Zéro Gaspi » mis en place depuis 2016. Dans tous ses supermarchés, Lidl limite le gaspillage en proposant des rabais. Lorsque les DLC (date limite de consommation) et/ou DLUO (date limite d’utilisation optimale) approchent, des pastilles « 20 centimes », « 50 centimes » ou « 1 euro » sont apposées sur les produits concernés (viandes, poissons, pain cuit la veille…) pour encourager leur achat.

À titre d’exemple, Lidl propose des cagettes de fruits et légumes dont la qualité ne correspond plus à nos critères d’exigence mais qui sont encore consommables à 1€ les 5kg. Nous reversons 50 centimes par cagette aux Restos du Cœur.  

Limite du gaspillage de denrées sèches

Les produits secs invendus sont quant à eux ramenés en plateforme logistique et récupérés par nos associations d’aide alimentaire partenaires.

2. Limiter et revaloriser les déchets 

La stratégie « REset Plastic »

Le plastique dérivé du pétrole (ressource non-renouvelable) est une cause majeure de la pollution terrestre et marine. Le plastique peut également constituer un risque pour la santé humaine. Conscients des enjeux propres à cette ressource, Lidl déploie la stratégie « REset Plastic » du groupe Schwarz qui repose sur 5 piliers :

-REduce : nous réduisons la teneur en plastique de nos emballages en ajustant leur format et en utilisant des matériaux recyclés.
-REdesign : nous concevons nos emballages pour qu’ils soient plus respectueux de l’environnement.
-REcycle : nous collectons, trions, recyclons nos déchets à travers un système intégré. Voir le concept de « reverse logistique » ci-dessous.
-REmove : nous développons des actions pour éliminer les déchets plastiques de l'environnement. 
-REsearch : nous investissons dans la recherche et le développement pour proposer des solutions innovantes.

La reverse-logique

Avec l’initiative « Mettez-vous au vert », nos supermarchés, plateformes logistiques et bureaux se dotent d’un système de tri sélectif à l’usage de nos collaborateurs. Une signalétique et des consignes de tri accompagnent ce dispositif. Nous utilisons les camions qui livrent quotidiennement les supermarchés pour rapatrier les déchets prétriés vers les plateformes logistiques pour un traitement centralisé adapté. Cette massification des déchets sur nos plateformes permet de trouver des débouchés avec des acteurs locaux en matière de valorisation, en particulier avec la méthanisation. Cela nous permet d’alimenter une partie de nos camions de livraison en biogaz issu de nos biodéchets.

Grâce à l’amélioration constante de notre « reverse logistique », nous avons valorisé 84% des déchets générés par notre activité en 2020. Cela représente une évolution de 3 points par rapport à 2019. Nous visons 88% de valorisation des déchets produits par notre activité à horizon 2022.

Voir la vidéo