LA SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS (SERD)

22.11.2021 | Rungis

Image SERD

Pour bien revaloriser ses déchets, il faut commencer par bien les trier. Mais pour bien les trier, il faut savoir comment et pourquoi. Afin de continuer à sensibiliser ses salariés à l’importance de la revalorisation des déchets, LIDL participe pour
la première fois à la Semaine Européenne de la Réduction des déchets.

L’enseigne réaffirme ainsi sa volonté d’associer ses salariés à sa politique RSE et les encourage à devenir des ambassadeurs actifs de sa démarche responsable.
En 2020, LIDL revalorisait 84 % de ses déchets. Son ambition est d’atteindre 88 % dès 2022.

LA SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS : MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX TRIER.

« Chez LIDL, nous sommes évidemment persuadés que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas. Mais nous
sommes aussi réalistes et nous savons que tout acte de production et de consommation implique des déchets. Il est donc
de notre responsabilité de les gérer notamment en les limitant au maximum. Il est aussi important de les revaloriser et pour
cela nous avons besoin de tout le monde. C’est pourquoi cette année et pour la première fois, nous avons choisi de participer
à la Semaine Européenne de Réduction des déchets afin de continuer à sensibiliser nos salariés sur cet enjeu majeur qui doit
être porté collectivement
. » Jean-Roch Salançon, Responsable pôle environnement logistique de LIDL France

UNE OPÉRATION DE SENSIBILISATION BASÉE SUR UN PROGRAMME PÉDAGOGIQUE ET LUDIQUE

Durant toute la semaine de la SERD, LIDL propose un programme pour permettre à ses 40 000 salariés de mieux appréhender
les différents types de déchets et comprendre le lien étroit entre leur tri et leur revalorisation à travers 3 actions concrètes :

2 machines Plast’If sont installées au Centre des Services Opérationnels à Rungis et au Centre des Services Administratifs
en Alsace. Celles-ci transformeront les bouteilles en plastique remises par les salariés en pelles de jardinage durables grâce
à l’impression 3D. Pour 100g de plastique recyclé, une pelle est fabriquée et 65g CO2 sont évités. Les pelles seront ensuite
remises par Plast’If à une association. Cette initiative est labellisée par l’ADEME pour l’édition 2021 de la SERD.
De la pédagogie quotidienne : chaque jour, un type de déchet : DIB (déchet industriel banal), casse, biodéchets, plastique
et carton, sera mis en avant à l’occasion de briefs effectués en supermarchés, plateformes logistiques et aux sièges.
Un Quiz pour une motivation ludique : pour participer, les salariés pourront flasher un QR Code disponible sur un flyer en
papier ensemencé qui sera distribué en début de semaine pour répondre à 6 questions. Les éléments de réponse seront
communiqués lors des briefs réalisés au fur et à mesure de la semaine. Plus de 400 lots sont à remporter.

DEPUIS 2016, LIDL ORGANISE LE TRI DE SES DÉCHETS AFIN DE FAVORISER LEUR VALORISATION GRÂCE À 2 OUTILS QUI LUI SONT PROPRES :

Une signalétique de tri claire : « Mettez-vous au vert »
• Une gestion centralisée des déchets permise par une logistique optimisée : « Reverse Logistique »

1ÈRE ÉTAPE : LE TRI
Les salariés séparent les 5 types de déchets : DIB, casse, biodéchets, plastique et carton dans des contenants séparés. Le
plastique fait l’objet d’un tri plus poussé avec une séparation du film transparent, du film couleur et du plastique mélange. Une attention particulière est également portée au carton mis en balle par les salariés directement au supermarché.

2ÈME ÉTAPE : LE TRANSPORT
Il est effectué par les camions qui livrent quotidiennement les supermarchés. Ils récupèrent les déchets prétriés et les
transportent jusqu’aux plateformes logistiques. Ce système de « reverse logique » permet de centraliser les déchets pour
optimiser leur revalorisation et éviter que les camions reviennent vides des supermarchés.

3ÈME ÉTAPE : LE STOCKAGE
Après avoir été contrôlés visuellement, les déchets sont stockés sur les plateformes logistiques dans divers contenants
adaptés dans une zone prévue à cet effet.

4ÈME ÉTAPE : LE TRAITEMENT
Les contenants sont ensuite enlevés par les prestataires partenaires de l’enseigne. Deux cas de figure : les déchets sont
valorisables : l’enseigne privilégie au maximum le travail en direct avec les recycleurs comme les papetiers ou des plasturgistes. Les déchets ne sont pas valorisables : LIDL travaille alors avec l’ensemble des acteurs du marché.

STOP AU PLASTIQUE AVEC LA RESET PLASTIC

Parallèlement à sa démarche de revalorisation, LIDL relève un autre défi : réduire l’utilisation du plastique.
D’ici 2025, l’enseigne s’engage à :
• Rendre 100 % des emballages* aussi recyclables que possible
• Utiliser 20 % de plastique en moins dans ses emballages*
(par rapport à 2018)
• Utiliser 20 % en moyenne de plastique recyclé dans ses emballages *.

*objectifs suivis sur nos produits de marque propre

À propos de Lidl France
Avec 1 570 supermarchés et 40 000 collaborateurs, Lidl France est un concept de distribution unique axé sur la proximité et
simplicité de l’offre. L’enseigne propose un assortiment sélectionné de 1700 produits alimentaires avec 90% de marques de
distributeur et un prix unique dans l’ensemble de ses supermarchés. Avec 72% de Made in France, l’enseigne met en avant
la qualité de ses produits, au “vrai prix des bonnes choses”.

Contact presse

Isabelle Schmidt
contactpresse@lidl.fr
01 56 71 37 26

Catégories


Partager

Voir plus